Le système douche est une solution parfaitement étanche pour l’aménagement d’une salle d’eau, sans receveur de douche, avec siphon.
Ce type d’installation constitue une alternative aux salles de bain traditionnelles avec marche, notamment pour les patients à mobilité réduite en milieu hospitalier, ou encore pour les résidents de maison de retraite.

La mise en œuvre du système douche est une opération complexe de par sa finalité et la précision d’exécution qu’elle exige. Elle se déroule en deux temps. On commence par la mise en œuvre du revêtement de sol, pour finir par la pose du revêtement mural.

 

La pose du revêtement de sol

Le support sol est préparé de sorte à obtenir une pente minimale de 1% vers le siphon pour permettre l’écoulement de l’eau. Que ce soit sur une dalle en béton ou sur un support en bois, le siphon de sol en PVC est implanté au sol, à 30 cm minimum des murs.

Des formes d’appui peuvent être posées pour la mise en œuvre de la remontée en plinthe.

La pose du revêtement de sol pour un système douche dit « intégral » se fait en remontée en plinthe de 13 cm.

La température ambiante ainsi que la température du support doivent être au minimum à 10°C pour que la pose du revêtement de sol puisse se faire.

Une première phase de préparation des lés est nécessaire. Ils doivent être mis en place au sol pour 24 h avant de procéder à l’encollage. A noter que les soudures ne doivent pas être à moins de 20 cm du siphon de sol. Après un délai de repos de 24h, on procède à la pose du revêtement de sol en PVC antidérapant par simple encollage, à l’aide d’une colle acrylique en émulsion.
Il est indispensable de bien maroufler la surface à la main, de manière à chasser toutes les bulles d’air et assurer une homogénéité du film de colle.

Arrivé au niveau du siphon, un double encollage à l’aide d’une colle acrylique est nécessaire. Comme précisé précédemment, les lés doivent être disposés de sorte à ce que les soudures soient à plus de 20 cm du siphon de sol.

Pose revêtement de sol avec colle Uzin Pacasol

Dans le cadre des angles rentrants, le revêtement de sol est posé, coupé à 45°C, puis collé.
Dans le cadre des angles sortants, le revêtement de sol est coupé en V. Une pièce en V découpée dans le revêtement de sol est ensuite encollée, puis posée.

La finition du revêtement de sol se fait par la mise en œuvre d’un seuil d’étanchéité la liaison entre la salle de bain et la chambre.

 

La pose du revêtement mural

La préparation du support mur

La surface qui va accueillir le revêtement mural doit être saine, propre, plane, et ne présenter aucune trace d’humidité. L’application d’un primaire peut s’avérer utile.

Afin de faciliter la liaison entre la remontée en plinthe et le revêtement mural tout en évitant un écart d’épaisseur important entre les deux, on peut mettre en place des profils de diminution ou utiliser un enduit de rebouchage.

Pose de revêtement de sol en remontée en plinthe Pacasol

Dans le cadre des angles rentrants, l’angle mur est traité par la pose d’un cordon de la remontée sur toute la hauteur du mur, avant la pose du revêtement de mur.
Dans le cadre des angles sortants et dits « ouverts », c’est-à-dire supérieurs à 90°C, un traitement des angles est indispensable afin d’éviter un décollement du revêtement mural dans le temps.

La mise en œuvre du revêtement de mur

La mise en œuvre du revêtement mural peut se faire selon deux méthodes :

  • La pose verticale
  • La pose horizontale (ou en déroulé)

# La pose verticale

La pose verticale consiste à poser les lés à la verticale sur toute la hauteur des murs de la pièce d’eau. Ce type de pose implique l’existence de soudures.

Une première phase de préparation des lés est nécessaire. Ils doivent être débités la veille de l’encollage en prévoyant une marge minimum de 10 cm.

Pose verticale revêtement mural système douche Pacasol
La température ambiante ainsi que la température du support doivent être au minimum à 10°C pour que la pose du revêtement de mur puisse se faire. Quant au revêtement mural, il doit être stocké à une température minimum de 15°C, et ce, pendant 24 h avant l’encollage.

 

Un axe de départ est tracé de sorte à ce que les soudures ne se trouvent pas dans un angle ou à moins de 10 cm d’un angle, mais également à moins d’1 m de la sortie d’eau, dans la mesure du possible.

On procède à la pose du revêtement de mur en PVC par simple encollage, à l’aide d’une colle dispersion en phase aqueuse. L’encollage se fait à la verticale, sur toute la hauteur du mur, jusqu’au plafond.

Comme indiqué pour la préparation du support mur, dans le cadre des angles rentrants, l’angle mur est traité par la pose d’un cordon et ce, de la remontée sur toute la hauteur du mur, avant la pose du revêtement de mur. Afin de prévenir tout décollement des angles sortants « ouverts », ils doivent être traités.

# La pose horizontale

La pose horizontale consiste à ne poser qu’un seul lé dans tout le pourtour de la salle d’eau.

Ce type de pose a l’avantage de ne nécessiter aucune soudure sur les murs, et renforce ainsi le principe d’étanchéité du système douche « intégral ».

Une première phase de préparation des lés est nécessaire. Ils doivent être débités la veille de l’encollage en prévoyant une marge minimum de 10 cm.

Les exigences de température sont les mêmes que celles indiquées précédemment.

Le lé est déroulé à l’horizontal sur une hauteur de 1,95 m à partir de la remontée en plinthe, un minimum de 3 cm étant prévu pour le recouvrement du revêtement de sol. Une seconde bande est à poser sur la partie supérieure jusqu’au plafond, un minimum de 3 cm étant prévu pour le recouvrement, tant en longueur qu’en largeur.
La pose du revêtement de mur en PVC se fait par simple encollage à l’aide d’une colle dispersion en phase aqueuse.

On procède à l’encollage et à la pose du revêtement mural en PVC, puis de la bande supérieure, sachant que la soudure doit se trouver au-dessus de la porte.

 

Les finitions

Pose système douche Pacasol

Que ce soit pour une pose horizontale ou pour une pose verticale, il est important de maroufler progressivement  le revêtement mural PVC au fur et à mesure de la pose. Puis, on réitère l’opération sur toute la surface à la fin afin d’éviter qu’il ne reste des bulles d’air sous le matériau.

Le marouflage répond à des techniques différentes selon le type de pose.

Un chanfreinage des joints est indispensable pour assurer la qualité des soudures.

Les soudures se font à chaud 24h minimum après le collage.

La finition se fait par l’arasement du cordon après refroidissement.

 

 

Système douche, une solution étanche, hygiénique et confortable

Offrir une salle d’eau pratique et esthétique à des personnes à mobilité réduite qui ne peuvent franchir un bac à douche, est le choix de plus en plus d’établissements de différents secteurs d’activité.

Au-delà de la praticité et du confort, le système douche – lorsqu’il est mis en œuvre dans le respect des techniques de préparation et d’installation – répond parfaitement aux conditions d’étanchéité inhérentes à sa fonction.
Par ailleurs, la remontée en plinthe et le traitement des angles rentrants et sortants font du système douche intégral, une installation respectueuses des normes sanitaires, et facilite le nettoyage de la salle de bain.

 

Chez Pacasol, nous  avons fait du système douche l’une de nos spécialités, et nous pratiquons sa mise en œuvre dans différents hôpitaux du Sud de la France.
Si vous avez des interrogations au sujet de cette solution d’aménagement de douche, n’hésitez pas à nous contacter. Nous nous ferons un plaisir de vous répondre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *