La pose d’un revêtement de sol ou mural est un art qui ne s’improvise pas.

Si cette formule est vraie pour la pose à plat, elle l’est davantage pour la pose en remontée en plinthe qui doit répondre aux conditions d’esthétisme et d’étanchéité pour lesquelles elle est mise en œuvre. En effet, tout l’enjeu du poseur de sol, lors d’une pose en remontée en plinthe, est de veiller à ce que le revêtement de sol ne présente aucune pliure, ni même de cassure.

Pacasol a fait de la remontée en plinthe l’une de ses spécialités. Nous partageons avec vous cette technique de pose que l’on a déjà pratiquée dans différents hôpitaux sur Marseille et ses environs, ces dix dernières années.

.

La pose en remontée en plinthe

Qu’est-ce qu’une pose en remontée en plinthe?

La remontée en plinthe est une technique de pose qui consiste à mettre en place un revêtement de sol sur une surface plane, et à le faire remonter sur le mur à hauteur de 10 centimètres maximum, en arrondissant l’angle droit entre le mur et le sol, de 2 à 4 cm selon la forme d’appui utilisée. Ainsi, il n’existe pas de coupure entre le sol et la plinthe/ le mur, comme dans une pose dite « à plat ».

Comment mettre en œuvre une remontée en plinthe ?

L’arrondi de l’angle sol/mur d’une remontée en plinthe s’obtient par la mise en place de formes d’appui contre le mur, sur toute la longueur de la pièce. La résistance du revêtement de sol est ainsi renforcée à cet endroit normalement sensible. Les formes d’appui peuvent aller de 20 à 38 mm.
Des profilés de finition sont mis en place pour assurer la résistance de la remontée en plinthe, une fois le revêtement de sol installé.

forme d'appui Pacasolforme d'appui remontée en plinthe Pacasol

Le revêtement de sol est posé sur toute la surface du sol, puis remonté en plinthe à l’aide d’une colle type néoprène en phase aqueuse sans solvant ou à l’adhésif (colle sèche).

.

La remontée en plinthe en angle

Lors de la mise en œuvre d’une remontée en plinthe, quelle que soit la pièce à traiter, des angles rentrants et/ou sortants devront obligatoirement être appréhendés, et ce, dans les mêmes conditions d’esthétisme et d’étanchéité qu’une remontée en plinthe faite le long des murs.

La mise en œuvre des angles rentrants et des angles sortants en remontée en plinthe impliquent des techniques particulières.

Remontée en plinthe angle Pacasol

.

Les angles rentrants

Dans le cas des angles rentrants, le revêtement de sol est posé, coupé à 45°C, puis collé.

Les angles sortants

Dans le cas des angles sortants, le revêtement de sol est coupé en « V ». Une nouvelle pièce découpée dans le revêtement de sol est alors collée pour compléter le morceau manquant.

Il est possible d’avoir recours à des profils d’angle externe à placer sur l’arête du mur, avant la mise en place du revêtement de sol. Ces profils d’angle ont pour but de faciliter la pose en remontée en plinthe en angle sortant. Ils garantissent également une durabilité des angles muraux dans le temps.

.

Les finitions de la remontée en plinthe

Toutes les soudures de la remontée en plinthe se font à chaud pour assurer une parfaite étanchéité du sol à la plinthe.

Les languettes des profilés de finition sont simplement clipsées sur le support précédemment collé au mur. Elles peuvent être chauffées pour faciliter leur pose en angle.

.

La remontée en plinthe : la solution aux contraintes sanitaires et d’hygiène strictes

De par ses caractéristiques, la remontée en plinthe est particulièrement adaptée aux milieux médicaux et hospitaliers, puisqu’elle assure une parfaite étanchéité du revêtement de sol, et qu’elle facilite le nettoyage de la surface, notamment à la jonction entre le mur et le sol, mais également dans les angles rentrants ou sortants, peu importe la configuration de la pièce. C’est d’ailleurs la solution adoptée dans les salles à haute contamination dont les conditions sanitaires et d’hygiène sont très strictes.

Ce procédé de pose de revêtement de sol est par ailleurs utilisé pour la mise en œuvre de système douche intégral, puisqu’il permet de réaliser un point d’eau, sans bac, avec siphon, tout en assurant l’étanchéité de la salle de bain.

.

Véritable avancée dans le domaine du revêtement de sol et dans l’art de la pose, la remontée en plinthe est un savoir-faire qui s’acquiert avec le temps et l’expérience, et que tout bon poseur se doit de maîtriser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *